L'eau au Passage

L'eau courante à Lanriec, toute une épopée.

Avec l'augmentation de la population et des demandes des usines, puits et fontaines ne suffisent plus. Pour la municipalité, le problème devient urgent. En 1925, elle fait venir de Lorient un Monsieur Vincendeau, sourcier de son état, afin qu'il détecte sur la commune des points d'eau non encore exploités et susceptibles d'améliorer la distribution aux 1300 habitants du Passage et au millier que compte maintenant Douric-ar-Zin.... Michel Guéguen


Histoires d'eau et de Moulins

Pour nourrir les hommes, l’une des bases de l’alimentation en Bretagne fut pendant des siècles le pain de seigle ou « pain noir », les crêpes et galettes de blé noir, la bouillie d’avoine. L’avoine entrait aussi dans la composition des repas des chevaux et cochons. On comprend mieux la prolifération des moulins sur tous les cours d’eau. Les deux cours d’eau cernant la commune de Lanriec en comportaient sept. Sur le Moros: le moulin du Moros, celui du Hénant, en amont, le moulin Pell. Sur le Minaouet, le moulin du Minaouet, le moulin vert, Coat-Min, le moulin de Kergunus. Rappelons que le Moulin-Mer est sur la commune de Trégunc..... Yvon Le Floc'h

yffic | 04 Octobre 2011 | 2373 | 0

A propos de l'auteur

0 commentaire